Klaus Gutjahr

Il reçut ses premières leçons de bandonéon à l´âge de 8 ans par son père.

A l´âge de 12 ans, Klaus Gutjahr savait déjà que sa vie aurait quelque chose à voir avec la musique.

En 1968, à l´âge de 20 ans, il quitta Burscheid (région du Bergisches Land) pour aller s´établir à Berlin. Il commença ses études de musique à « l´Institut Julius Stern d´enseignement supérieur public de musique ». C´est là même qu´il fit la connaissance du guitariste Jörg Utesch. Une étroite amitié, qui dure jusqu´à ce jour, s´est développée entre eux dans un grand respect mutuel pour leur savoir-faire musical. En 1975, Klaus Gutjahr acheva ses études de musique en tant que professeur de bandonéon à «  l´école supérieure publique pour la musique » (aujourd´hui l´Université des Arts).

Déjà pendant ses études et après, Klaus Gutjahr joua dans ses propres ou autres formations variées. En tant que musicien demandé, il accompagna des artistes comme, entre autres, Klaus Hoffmann, Michael Z., Erika Pluhar, Eva Maria Hagen, Hannes Wader et Rolf Biermann dans des concerts et d´enregistrements de disques. Depuis de nombreuses années, on peut l´entendre dans ses propres productions musicales très diverses. Ainsi, il interprète de la musique baroque ou classique ainsi que le tango argentin sur lequel il se penche depuis le début des années 80. Une musique qui doit sa survie à un instrument conçu aux alentours de 1840 à Krefeld par Beinrich Band.

En 1989, il fut invité par Astor Piazzolla à Buenos Aires et discuta avec lui de l´avenir du bandonéon. De nombreux voyages au Rio de la Plata suivirent jusqu´à aujourd´hui. Des solistes au bandonéon comme l´Argentin Juan José Mosalini, qui vit à Paris et qui joue avec l´un de ces bandonéons, aussi bien que Daniel Binelli, José Libertella, Luis Stazzo, Julio Oscar Pane et l´écrivain et librettiste Horacio Ferrer de Buenos Aires peuvent être nommés ses amis. En septembre 2003, l´ « Academia Nacional del Tango » à Buenos Aires le récompense de l´ « Academico honoris causa » pour ses mérites lors d´une cérémonie.

Etant donné que la production de bandonéons fut supprimée dans les années 60 et qu´il n´y eu pas de nouvel instrument qui corresponde aux attentes de Klaus Gutjahr, il commença dès ses études de musique à s´employer à une nouvelle conception. Il a, entre-temps, tellement perfectionné cette profession, en raison de sa qualité musicale, qu´il produit les bandonéons les plus sonores et plus dynamiques au monde. Klaus Gutjahr est capable d´interpréter la musique à entendre avec uniquement un instrument travaillé de main de maître dans le détail en combinaison avec une culture d´interprétation mûre et sensible.

Jörg Utesch

Il naquit à Berlin en 1951. Déjà à l´âge enfant, il se passionnait pour la guitare « Weißgerber » qui se trouvait dans la maison de ses parents. C´est sur celle-ci qu´il apprit ses premiers coups de main. Il suivit des cours de guitare dès l´âge de 11 ans.

Trois ans après, il fit un apprentissage de quatre ans auprès de Gaston Soligwo qui ouvra la voie particulièrement dans la formation de sa technique de guitare. Il obtint des impulsions musicales précieuses et s´enthousiasma pour l´harmonique et pour la ligne mélodique du brésilien Heitor Villa Lobos. Ici déjà se forma une préférence pour les compositeurs espagnols et latino-américains dont il joua, plus tard, les œuvres au cours d´apparitions régulières sur scène, surtout dans des clubs berlinois et y fit ainsi ses premières expériences sur scène.

A l´âge de 17 ans, il commence à étudier la guitare classique à « l´Institut Julius Stern d´enseignement supérieur public de musique » auprès du célèbre professeur de guitare Erich Bürger. C´est ici qu´il fit la connaissance du soliste au bandonéon Klaus Gutjahr en 1968. Une fois son diplôme obtenu, à l´âge de 21 ans, il se spécialise dans la musique à la guitare brésilienne et espagnole et est, peu de temps après, chargé de cours à l´Université des Arts de Berlin d´enseignement de la guitare. Jörg Utesch entreprend, depuis 1972, une tournée de concerts à travers l´Allemagne, l´Europe et l´Amérique du Sud, souvent avec de sa femme, la soprano péruvienne Esparta Rios. Il est, en tant que virtuose, compositeur et interprète, à la recherche de possibilités musicales qui satisfont non seulement la diversité sonore de l´instrument mais aussi ses prétentions élevées quant à l´authenticité.

Le guitariste Jörg Utesch, brillant sur le plan technique et musical, combine les traditions musicales latino-américaines et européennes sur le disque compact dont le résultat est une expérience mémorable d´une qualité hautement artistique.
Klaus Gutjahr | Prinzenallee 87 | D-13357 Berlin | Tel. 030 / 494 04 44 | Mobil 0179 / 163 27 23
www.inart.de/gutjahr